tetiere
Retour à la liste des actualités
07/02/2019 - 
Autre

Louis Constant a quitté les siens !

Le drapeau tricolore recouvrait son cercueil. Louis Constant « Loulou » pour le plus grand nombre, a été honoré  par cette reconnaissance nationale, en mémoire  de ces deux années d’armée effectuées en Algérie, à 20 ans, à une époque où la joie de vivre et l’insouciance  devraient être les deux  seuls qualificatifs qui s’appliquent le plus naturellement du monde à la jeunesse. Mais c’est peut-être cette difficile expérience à l’école de la vie, qui l’a mené, avec cet esprit de solidarité qui le caractérisait, dès son retour à Vendargues en 1960, à lancer sur les fonts baptismaux l’association des anciens combattants. C’est cette période forte qui l’a surement conduit, à l’époque où la pelle et la pioche étaient les seuls outils disponibles, à créer son entreprise de maçonnerie. La SARL Constant et Fils était née ! Louis et ses deux fils Serge et Philippe, vont y travailler durant de nombreuses années.  Nombreux sont les salles et autres bâtiments de Vendargues au sein desquels ils ont œuvré, et qu’il convient aujourd’hui  de rappeler à la mémoire de tous. L’espace Teissier, les salles Armingué, le ravalement de façade de l’Eglise, la construction de la première crèche qui accueille désormais le relais d’assistants maternels et l’association des assistantes maternelles, en sont quelques exemples.  Mais si le travail a toujours été un élément structurant du quotidien de « Loulou », les plus connaisseurs de la vie du village et les associations historiques se souviennent de sa générosité… Adieu Loulou. Il a rejoint des « figures » de Vendargues : il ne reste plus là-haut, qu’à déterminer lequel d’entre eux peut être considéré comme « le plus grand roumégaïre ! » Mais comme l’ont dit ses petits-enfants… on a notre petite idée sur la question…

Restons connectésVidéos Photos